Categories:

Une enquête a été ouverte après l’attaque informatique la semaine dernière contre le site du nouveau guichet unique des entreprises lancé le 1er janvier par le ministère de l’Économie, a indiqué le parquet de Paris.
Le guichet unique des formalités des entreprises est une plateforme Internet regroupant l’ensemble des démarches administratives pour la création, la cessation d’activité ou la modification de statut d’une entreprise.

L’enquête a été ouverte pour atteinte à un système de traitement automatisé de données et les investigations ont été confiées à la brigade de lutte contre la cybercriminalité (BL2C) de la police judiciaire parisienne. L’attaque, qui s’est produite entre le 3 et le 7 janvier, s’est traduite par une saturation de la plateforme avec 120 000 connexions par seconde produites par une centaine d’adresses IP, a expliqué à l’AFP une source du ministère. C’est ce qu’on appelle une attaque par déni de service (DDoS). Cela consiste à prendre pour cible un système informatique en l’inondant de messages ou de requêtes de connexion pour le rendre indisponible.

L’Institut national de la propriété industrielle (Inpi), gestionnaire de la plateforme, a déposé plainte et a fait appel aux services d’une entreprise dédiée qui va les accompagner dans le pare-feu de ces attaques.

Le guichet unique doit permettre, à terme, de traiter chaque année près de cinq millions de formalités administratives jusqu’à présent traitées par six réseaux de centres de formalités des entreprises (CFE), dont ceux des chambres de commerce et d’industrie, des chambres de métiers et de l’artisanat, des chambres d’agriculture, de l’Urssaf, et sur le site infogreffe des tribunaux de commerce. L’objectif du ministère de l’Économie est de passer de 10 000 formalités par semaine traitées par le nouveau guichet à 70 000, après une montée en charge progressive.

En savoir plus

Tags:

Comments are closed

error: Ce contenu est protégé !