Categories:

Le fabricant a publié un bulletin de sécurité. Il y explique que le cyberincident s’est déroulé fin juillet : « un tiers non autorisé a récupéré des informations de certains des systèmes Samsung aux États-Unis ». Aux alentours du 4 août, des informations personnelles de certains clients ont été « affectées ».

Des informations telles que le nom, des coordonnées, la date de naissance et des informations d’enregistrement d’un produit ont pu être récupérées. En aucun cas des numéros de sécurité sociale et de cartes bancaires n’ont été accédés affirme le constructeur. Le nombre de clients concerné n’est pas précisé.

C’est un nouveau coup dur pour Samsung, qui avait confirmé un piratage en mars dernier, avec du code source dérobé.

En savoir plus

Tags:

Comments are closed

error: Ce contenu est protégé !