Categories:

Une faille de sécurité majeure des caméras de la marque chinoise Hikvision permet d’en prendre le contrôle à distance. De nombreux pays sont concernés, dont la France.

Une part importante des caméras de vidéosurveillance de l’entreprise chinoise Hikvision, largement utilisées en France, sont très vulnérables à des attaques informatiques. C’est la conclusion d’un rapport publié par l’entreprise spécialisée en cybersécurité Cyfirma et repérée par le site Bleeping Computer. Utilisées dans des prisonsdes collèges, mais aussi par la police, les caméras Hikvision sont dans le viseur des autorités américaines en raison des risques d’espionnage de la part des autorités chinoises.

La France, pays le plus touché de l’UE

D’après le document mis en ligne par Cyfirma, ses équipes ont analysé environ 285.000 caméras Hikvision, partout dans le monde. Leur but: déterminer si une faille de sécurité critique permettant à un hacker de prendre le contrôle de la caméra, repérée en 2021 sur 70 modèles de la marque, avait été corrigée grâce au correctif diffusé par l’entreprise. Problème: sur l’échantillon étudié, 80.000 caméras restent vulnérables, faute de mise à jour.

Read more

Tags:

Comments are closed

error: Ce contenu est protégé !