Pour l’ANSSI, l’activité cyber n’a pas faibli en 2021

Après la CNIL, le rapport d’activité de l’ANSSI permet de faire un autre état des lieux. Si les signalements sont en baisse, les incidents sont en forte hausse ; ils ont même triplé en deux ans. Masse salariale, certifications et formations sont également passées au crible.

L’année dernière, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) expliquait sans grande surprise que les cyberattaques étaient toujours plus nombreuses (notamment via des rançongiciels). Elle vient de mettre en ligne son rapport d’activité pour l’année 2021, l’occasion de voir si les grandes tendances sont toujours les mêmes.

Dans son édito, Guillaume Poupard (directeur général de l’ANSSI) ne fait pas trainer le suspense : « Rançongiciels, attaques par déni de service, sabotage informatique, cyberespionnage sont autant de mots qui ont peu à peu trouvé une place récurrente dans l’actualité et le quotidien ».

Voici sans plus attendre les chiffres pour se faire une idée plus précise de la (cyber)situation de l’année dernière.

En savoir plus

Vous aimerez aussi...