Categories:

Poussées par l’accélération des menaces de cybersécurité, par les exigences accrues pour protéger les télétravailleurs, par l’introduction d’initiatives Zero Trust, et par l’évolution des attentes des utilisateurs en matière de performances technologiques, les organisations adoptent massivement de nouvelles stratégies en matière de sécurité des identités. Or, pour rationaliser les processus d’authentification, il est essentiel de chercher à atténuer les frictions lors des accès.

Selon Fabrice de Vesian, Channel Manager chez Yubico, la performance des entreprises dépend fondamentalement de la capacité de sa main-d’œuvre à accéder et à utiliser efficacement les ressources numériques :

« Les processus de gestion des identités et des accès qui ralentissent les utilisateurs sont la principale cause d’interruption du travail et de dégradation de la productivité. Ces dernières années, la majorité des organisations ont cherché à faire face aux cybermenaces croissantes et à se familiariser avec les stratégies Zero Trust, en adoptant des solutions perçues comme plus faciles à mettre en œuvre. Le recours continu aux contrôles basés sur les mots de passe, ainsi que les solutions d’authentification à second facteur centrées sur les appareils mobiles (telles que les mots de passe à usage unique par SMS ou par e-mail et les notifications push), n’ont cependant fait qu’augmenter la friction lors des demandes d’accès. Au final, la productivité des travailleurs se retrouve inhibée et l’efficacité de la sécurité est réduite.

Mot clefs : audit de sécurité informatique, audit de sécurité, audit de cybersécurité, TISAX

En savoir plus

Tags:

Comments are closed

error: Ce contenu est protégé !