Le marché des NFT chute bien plus que celui des marchés boursiers

Le marché des jetons non fongibles, ou NFT, a chuté de 92 % depuis septembre, passant de 225 000 ventes quotidiennes à 19 000 cette semaine, note le Wall Street Journal. Le nombre de portefeuilles actifs est quant à lui passé de 119 000 en novembre à 14 000 la semaine passée, en chute de 88 %, selon le site Web de données NonFungible.

Un NFT du premier tweet du co-fondateur de Twitter, Jack Dorsey, acheté en mars 2021 pour la bagatelle de 2,9 millions de dollars, n’a ainsi trouvé offre supérieure à 14 000 dollars (il était initialement proposé à 40 millions de dollars)… Un autre NFT de Snoop Dog, acheté pour environ 32 000 dollars d’éther puis mis aux enchères pour l’équivalent de 25,5 millions de dollars, ne dépasse pas les 210 dollars à la dernière enchère.

De plus, « l’intérêt pour les NFT mesuré par le nombre de recherches du terme a culminé en janvier, selon Google Trends, et a chuté d’environ 80 % depuis lors ». Reste que « de nombreux propriétaires de NFT constatent que leurs investissements valent nettement moins que lorsqu’ils les ont achetés ».

Le WSJ contextualise cela dit cette chute du marché des NFT en rappelant que « depuis qu’il a atteint des sommets en novembre », le Nasdaq a de son côté « chuté de 23 % et le bitcoin de 43 % », mais également que la Réserve fédérale devrait augmenter ses taux cette semaine et le mois prochain, contribuant d’autant à la fébrilité, et la prudence, des investisseurs boursiers, également refroidis par l’inflation et la guerre en Ukraine.

En savoir plus

Vous aimerez aussi...