Le gang Conti menace de renverser le gouvernement du Costa Rica

« Nous sommes en guerre et ce n’est pas une exagération », a déclaré le président Rodrigo Chaves, en poste depuis une semaine seulement, rapporte Associated Press.

Le gang russophone Conti, qui avait infecté en avril plusieurs systèmes critiques du ministère des Finances, y compris les douanes et la perception des impôts, a en effet décidé d’augmenter sa demande de rançon, à 20 millions de dollars, tout en appelant les Costaricains à faire pression sur leur gouvernement pour qu’il paie.

Alors que 27 institutions gouvernementales au total auraient depuis été infectées par le rançongiciel, Chaves a qualifié Conti de « groupe terroriste disposant de collaborateurs à l’intérieur du Costa Rica », et déclaré l’état d’urgence.

« Nous n’avons jamais rien vu de semblable auparavant et c’est une situation assez unique », a déclaré Brett Callow, analyste des ransomwares chez Emsisoft. Pour autant, rapporte AP, « les experts considèrent le changement de régime comme un objectif hautement improbable », Conti cherchant plus probablement à accentuer la pression sur le gouvernement.

En savoir plushttps://veille-cyber.com/le-gang-conti-menace-de-renverser-le-gouvernement-du-costa-rica/

Vous aimerez aussi...